Aller au contenu

Le copywriting est-il une arnaque ?

    copywriting arnaque

    Le copywriting, c’est l’arnaque ! Depuis quelques années, le copywriting est devenu la nouvelle compétence à la mode sur le Web. D’ailleurs, sur LinkedIn, le nombre de copywriter en herbe ne cesse d’augmenter. Au grand dam des utilisateurs qui saturent à la lecture des posts de ces nouveaux créateurs de contenus. Il est vrai que certains rédacteurs persuasifs n’hésitent pas à promettre monts et merveilles à leurs potentiels prospects. Alors le copywriting est-il vraiment une arnaque ? Voici mon point de vue rapide sur la question…

    Petit rappel sur la définition du copywriting

    Le copywriting, aussi appelé « rédaction persuasive » est une technique marketing qui consiste à inciter le lecteur à faire une action. On dit aussi que c’est l’art d’écrire pour vendre. Néanmoins, vendre n’est pas toujours l’objectif désiré. En effet, le copywriting peut servir également à convaincre un lecteur à s’inscrire à une newsletter ou à prendre rendez-vous. 

    De nos jours, le copywriting se trouve partout autour de nous. Télévision, panneaux d’affichage, Facebook, Instagram, flyers, courrier, catalogues : vous ne pouvez pas y échapper à moins de vivre dans une grotte. Mais ce n’est pas tout ! Même une lettre de motivation peut contenir une dose de copywriting qui motivera un recruteur à vous contacter.

    Pourquoi les professionnels utilisent-ils le copywriting ?

    La réponse à cette question est très simple : le bon usage du copywriting peut rapporter gros. En effet, en utilisant les bons mots et les bonnes techniques, vous pouvez réussir à attirer plus facilement l’attention de :

    • vos prospects ;
    • vos clients.

    La rédaction persuasive peut donc vous permettre d’améliorer (parfois drastiquement) vos résultats, que ce soit en termes de ventes ou de conversions. . Par exemple, vous pourriez augmenter :

    • le nombre d’abonnés à votre page Instagram ;
    • votre chiffre d’affaires ;
    • vos appels de vente ;
    • le panier moyen de vos clients ;
    • le taux de clic sur vos newsletters.

    Pourquoi certains pensent-ils que le copywriting est une arnaque ?

    Le copywriting du côté des entreprises

    Comme évoqué dans l’introduction, il n’est pas rare de voir des copywriters promettre monts et merveilles à leurs prospects. Or, si les résultats annoncés ne sont pas au rendez-vous, il est bien normal que les professionnels soient déçus. En tant que copywriter, je crois bien évidemment à la force de la rédaction persuasive. Toutefois, j’ai également conscience que je ne suis qu’un maillon d’une chaîne bien plus vaste. De ce fait, je vous dirais de fuir si un copywriter vous annonce des résultats exponentiels trop alléchants. (Idem si un rédacteur vous promet la première place sur Google.)

    Par exemple, si un e-formateur ne dispose que de dix abonnés à sa newsletter, il sera difficile de faire des miracles en termes de résultats. De même, si un e-commerçant est introuvable sur Google, rédiger un argumentaire produit aux petits oignons ne servira à rien (un travail de stratégie digitale SEO sera nécessaire). Si une marque ne sait pas à qui elle s’adresse et de quelle manière, il sera aussi difficile de faire un texte efficace (un travail stratégique d’avatar sera alors essentiel avant d’amorcer la phase de rédaction).

    L’arnaque du copywriting du côté des clients et des prospects

    Certains pensent que le copywriting est une arnaque, car la rédaction persuasive joue avec les émotions et les sentiments du lecteur. Certaines marques scrupuleuses utilisent parfois à mauvais escient cette technique marketing. D’où le fait que l’on dise que les copywriters sont des manipulateurs. D’ailleurs, vous avez déjà sûrement aperçu des publicités pour des compléments alimentaires qui vous promettaient de perdre 10 kilos en un mois sans effort. Un marketing trompeur et mensonger qui existe bel et bien malheureusement. 

    Toutefois, il me semble également important de rappeler que personne ne peut réellement obliger un client à cliquer sur le bouton “valider” d’un site e-commerce ou d’une page de vente. En effet, un prospect n’a pas le couteau sous la gorge lorsque qu’il est devant son écran. Mais il est aussi vrai que les émotions l’emporte souvent face à la raison ou qu’il peut être difficile de prendre du recul face à une publicité. Personnellement, je refuse de travailler avec des vendeurs de rêve ou des personnes malintentionnées.

    Le copywriting est une compétence clé véritablement efficace qu’il est intéressant de d’implémenter dans une stratégie de développement et/ou d’optimisation. Ceci dit, au-delà du chiffre d’affaires, il y a également d’autres aspects à prendre en compte lorsque vous souhaitez faire appel à un copywriter. En effet, le copywriting et la rédaction SEO sont aussi un bon moyen d’unifier votre manière de communiquer, d’être plus congruent aux yeux de vos clients ou tout simplement de gagner du temps !

    Alors, dites-moi : voyez-vous le copywriting comme une arnaque ou comme un moyen de faire passer plus efficacement votre message à vos prospects ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.