Comment faire un bon copywriting ? | 10 techniques à appliquer

comment faire un bon copywriting | 10 TECHNIQUES

Si vous lisez cet article aujourd’hui, c’est très sûrement parce que vous connaissez les pouvoirs de l’écriture persuasive. Et parce que vous êtes décidé à l’appliquer dans votre activité pour améliorer votre chiffre d’affaires. Mais il y a un hic… Vous ne savez pas par où commencer (en plus, vous n’avez pas vraiment le temps pour lire des bouquins ou vous former sur le sujet.) ! Alors découvrez comment faire un bon copywriting grâce à ces 10 techniques que vous pouvez appliquer dès maintenant dans votre business.

 

1. Analyser son persona pour réussir son copywriting

Savez-vous vraiment à qui vous vendez vos produits ou services ? Connaissez-vous réellement les besoins de vos clients ? De quand date votre dernière entrevue avec l’un d’entre eux ? Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces questions, c’est qu’il est venu le temps de faire un point sur votre « persona » aussi appelé « avatar client ». En étudiant votre client idéal, vous allez pouvoir communiquer avec précision sur les sujets qui le préoccupent. Il se sentira ainsi entièrement compris et entendu. Vous pensez déjà connaître tout de lui ? Faites le test : il y a de grandes chances que vous soyez surpris par le résultat !

2. Écrire des phrases courtes

Pour un copywriting efficace, ne faites pas comme Proust et ses phrases de 43 mots en moyenne. En effet, l’une des caractéristiques principales de l’écriture persuasive est de rédiger comme l’on parle. Par conséquent, faites en sorte d’éviter au maximum les phrases trop longues ou trop alambiquées. Pourquoi ? Parce que vos textes doivent être simples, clairs et percutants. Alors privilégiez au maximum les phrases courtes, concises et faciles à lire. Pas plus de 20 mots de préférence !

 

3. Privilégier le « vous » ou le « tu » 

Vous avez forcément rencontré au moins une fois dans votre vie quelqu’un qui ne parlait que de lui. Vous savez, cette personne qui commence toutes ses phrases par « Moi je ». Quoi de plus désagréable, n’est-ce pas ? Dans vos textes, c’est pareil. Si vous ne parlez que de vous, ce que vous partagez avec votre lecteur aura moins de force. Par conséquent, faites toujours en sorte que la somme des « vous » soit supérieure à celle des « je ».

 

4. Éviter la tiédeur dans vos textes pour convaincre

Le but de l’écriture persuasive, vous le connaissez. C’est de vendre avec vos mots. Lorsque vous écrivez un e-mail ou une page de vente, vous n’avez que ces derniers pour convaincre votre lecteur. Vous n’êtes pas à ses côtés pour lui donner des conseils ou pour l’encourager à cliquer. C’est pour cela que vous ne pouvez pas vous permettre d’écrire un texte trop « tiède ». Car un texte trop doux ou manquant de clarté est un texte qui ne convertira pas (ou alors très peu.). 

 

5. Mettre en avant les bénéfices pour un copywriting efficace

Oui, le nouveau vélo électrique que vous avez développé dispose d’une batterie lithium V50, d’un cadre en carbone dernière génération et d’un guidon profilé. Et vous avez bossé dur pour le produire. Mais… que gagne votre client dans tout ça ? Quels sont les véritables bénéfices pour lui ? Vos caractéristiques sont importantes, néanmoins ce ne sont pas elles qui doivent être mises de suite en avant. Un exemple ? Reprenons l’idée du vélo et du cycliste. Ainsi, peut-être que votre client sera heureux de savoir qu’il va gagner du temps chaque matin grâce à la batterie lithium V50 qui offre une vitesse de pointe supérieure aux marques concurrentes ! Vous voyez la différence ?

 

6. Faire voyager son lecteur dans le futur

Lorsque que votre potentiel arrive sur votre site, il cherche une solution pour résoudre son problème. Il cherche un avenir meilleur. Mais quel avenir exactement ? En connaissant son but ultime et ce qu’il souhaite atteindre (d’où l’utilité de l’étude du persona), vous allez pouvoir faire voyager votre lecteur dans le temps. Mais pas à n’importe quelle époque ! Vous allez le projeter dans son futur parfait, dans la vie qu’il idéalise. Faites le rêver. Montrez-lui que l’atteindre est possible grâce à vous.

 

7. Utiliser des données chiffrées

Le logiciel que vous avez créé permet de réduire les coûts de production ? Appuyez votre propos avec des données chiffrées précises. Mieux même : écrivez les résultats qu’un de vos clients a obtenus grâce à vous. Vous utilisez une algue minceur révolutionnaire dans vos compléments alimentaires ? Soyez transparents en communiquant les résultats scientifiques obtenus et partagez vos sources. Dans les deux cas de figure, les chiffres vont rendre vos résultats concrets et inspirer confiance. Ce qui est essentiel pour faire un bon copywriting.

 

8. Jouer avec le rythme

Vous. Savez. Quoi. Rien. N’est. Plus. Sympa. Que. De. varier. Le. Rythme. Dans le cas contraire, votre lecteur risque de s’ennuyer. Alors apportez une touche de musicalité dans votre texte en alternant différents rythmes de phrases. Phrases très courtes. Interjections ! Phrases légèrement plus allongées pour le transporter plus loin dans une idée. Mais attention ! Souvenez-vous de ne pas faire des phrases aussi longues que notre cher Proust.

 

9. Exploiter les 5 sens 

Vous avez fait voyager votre lecteur dans son futur idéal, mais avez-vous pensé à utiliser ses 5 sens ? Imaginez votre contenu pour lui faire vivre une expérience unique dans votre texte. Un exemple ? Plutôt que « vous buvez votre café avant d’aller au travail » dites-lui « Votre tasse chaude entre les mains, vous sentez les volutes de café effleurer votre nez. Le silence règne dans votre maison ce matin. Vous buvez une dernière gorgée avant de vous rendrez au travail ». En mêlant l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût et le toucher vous allez aider votre lecteur à se projeter.

 

10. Être vrai pour faire un bon copywriting

Grâce à Internet, vos clients et prospects sont de plus en plus informés. Ils peuvent vérifier les caractéristiques que vous leur donnez ou bien encore comparer votre solution avec celles de vos concurrents. Par conséquent, ne cherchez pas à leur mentir sur qui vous êtes et sur ce que vous pouvez faire pour eux. Car si c’est le cas, ils le sentiront tôt ou tard et cela se retournera contre vous. Être vrai fait toute la différence. Alors communiquez avec votre cœur et honnêtement.

 

Vous connaissez maintenant 10 techniques simples et concrètes pour rédiger vos textes persuasifs et faire un bon copywriting. De quoi apporter une nouvelle dimension à vos communications, qu’elles soient sur les réseaux sociaux comme LinkedIn ou sur votre site internet. Malgré ces conseils, tout cela vous semble compliqué et vous souhaitez vous faire accompagner ? Contactez-moi pour en discuter en cliquant ici ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *