Augmenter le taux ouverture de ses e-mails marketing | 10 conseils

augmenter-taux-ouverture-e-mails

Envoyer un e-mail, c’est comme un match sur une application de rencontre. Vous pensez que je rigole ? Pourtant, pour améliorer le taux d’ouverture de vos e-mails, vous devez imaginer votre courriel comme un profil Tinder. Pourquoi ? Parce que la première impression doit être la bonne. En effet, face à une boite de réception surchargée, votre lead ne vas pas réfléchir pendant 1000 ans : il va choisir d’ouvrir certains messages et en laisser d’autres sur la touche ! Alors bon, on ne va pas le blâmer vu que dans la réalité, nous faisons exactement comme lui : nous n’ouvrons pas la totalité de nos mails ! Mais malgré ce constat, vous n’avez certainement pas très envie que votre client fasse de même les newsletters que vous lui envoyez ! Alors comment faire pour augmenter le taux d’ouverture de vos e-mails marketing ? Mettez toutes les chances de vos côtés en suivant ces 10 conseils.

1. Préférez des objets d’e-mails courts et percutants pour susciter l’intérêt du prospect

Associé à l’expéditeur, l’objet fait partie des premiers éléments que votre lead voit lorsqu’il ouvre sa boîte de réception. C’est donc LA zone à travailler en priorité pour optimiser votre taux d’ouverture. Pour ce faire, veillez tout d’abord à toujours être concis. En effet, un objet trop long aura tendance à être tronqué par l’interface de la boite mail. Et ce d’autant plus si votre lecteur ouvre sa messagerie depuis son téléphone portable. Faites également en sorte de toujours copywriter votre titre en apportant du bénéfice et/ou de la curiosité. Un objet accrocheur et percutant va vous faire sortir du lot et attiser l’intérêt de votre prospect.

2. Personnalisez les objets de vos e-mails pour attirer votre lecteur

Pour améliorer le taux d’ouverture de vos e-mails, créez un lien émotionnel avec votre lecteur. Comment ? En incluant son prénom dans l’objet ! Eh oui ! Parmi tous les mots qui existent dans le monde, notre prénom est celui que l’on préfère lire. Il serait donc dommage de ne pas l’utiliser ! La plupart des logiciels d’e-mailing possèdent cette option de personnalisation. Seul impératif, pour que cela fonctionne : le prospect doit indiquer son prénom dans votre formulaire d’inscription.

3. Définissez votre nom d’expéditeur pour être facilement reconnaissable

Votre prénom ou votre marque est un repère visuel pour votre lecteur. Alors veillez à garder le même nom d’expéditeur à chaque envoi. En effet, si d’une semaine à l’autre vous vous appelez John, Justine puis Laurent, votre lecteur se sentira totalement perdu. De plus, votre e-mail risquerait de tomber dans les spams. Une bonne formule est : {prénom} de {votre marque}. Vous voulez vous différencier des mails de vos concurrents ? Ajoutez un émoji à votre nom d’expéditeur pour sortir du lot ! Ainsi, votre prospect vous verra en un clin d’œil parmi les dizaines de messages qu’il aura reçu. Idéal pour augmenter le taux d’ouverture de vos e-mails !

4. Jetez un œil sur vos concurrents pour vous inspirer

Vous voulez être le meilleur dans votre secteur ? Pensez toujours à faire une petite veille concurrentielle chaque semaine ou chaque mois. En effet, observer ce que font les concurrents d’un même secteur est indispensable. Bien sûr, n’allez pas ensuite recopier tels quels les courriels de vos « rivaux ». Voyez plutôt ce travail comme un moyen d’enrichir vos propres idées. De plus, cela vous donnera aussi l’opportunité de visualiser les aspects de communications qui vous déplaisent ou vous parlent le moins. De quoi creuser votre identité ou vos marqueurs de différentiation.

5. Bannissez les « spams words » pour augmenter le taux d’ouverture de vos e-mails

Les messageries veulent offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Par conséquent, elles filtrent de plus en plus les messages entrants. Votre objet contient un mot blacklisté dans son titre ? Il y a de grandes chances pour que vous finissiez dans les « spams ». Hors, vous le savez, votre prospect ne va pas souvent vérifier ce qui se trouve dans cette catégorie. Voici quelques exemples de « spams words » que vous devez éviter :

  • Sexe : hot, femme sexy, homme sexy, chaud, viagra, sexuel.
  • Argent : mise, casino, blackjack, poker, jetons, roulette.
  • Promotions : meilleur prix, moins de 50 %, promotion spéciale, pour seulement, gratuit, installation gratuite.

Notez que cette liste est non exhaustive et qu’elle pourra être plus ou moins drastique selon les signalements individuels de chaque lecteur.

6. Évitez les objets dits « putaclic » pour ne pas décevoir votre audience

Souvenez-vous, dans son clip “Jeune Demoiselle”, Diam’s disait : « Si vous pouvez joindre deux photos, parce qu’une, on sait que c’est de la triche ». Elle a totalement raison. Il est primordial que l’objet et le contenu de votre mail soient raccords pour éviter les déceptions à l’ouverture. Car si ces dernières deviennent trop régulière, votre lead ne prendra plus le temps d’ouvrir vos messages. Pire même : il se désabonnera. De ce fait, si vous promettez un cadeau ou un test dans le titre de votre newsletter, offrez-le-lui réellement dans la suite de votre courriel.

7. Relisez-vous pour prévenir les fautes d’inattention

Vous vous dites sûrement que ce point n’est pas très important et pourtant… Quoi de plus décevant qu’un objet d’e-mail incompréhensible, à double-sens ou truffé de fautes d’orthographe ! Ainsi, essayez toujours de laisser reposer votre texte 24 h afin de le revoir avec un œil reposé. Si possible, faites-le relire à un collègue d’un autre secteur pour qu’il vous donne un feed-back extérieur. En effet, il serait dommage d’écrire un jeu de mots ou une blague qui ne fasse rire que vous ! Un petit plus qui ne fera qu’améliorer le taux d’ouverture de vos e-mails ou de vos campagnes marketing.

8. Envoyez votre e-mail marketing au bon moment pour augmenter le taux d’ouverture de vos e-mails marketing

Votre e-mail est prêt : tout beau, tout chaud. Mais connaissez-vous le moment le plus opportun pour l’envoyer ? En effet, en fonction de votre persona, votre choix de jour et d’horaire sera potentiellement différent. Vous n’avez pas étudié les habitudes de votre avatar ? Pas de panique ! 

De manière générale, évitez d’envoyer vos courriels les jours suivants :

  • Le lundi : synonyme de reprise du travail, vos leads seront beaucoup plus concentrés sur leur boite mail professionnelle que personnelle.
  • Le vendredi : ce jour-là, vos prospects sont souvent focus sur le travail qui leur reste à faire pour boucler la semaine ou prennent leur journée pour partir en week-end prolongé.
  • Le samedi et dimanche : après une dure semaine de travail, beaucoup de personnes lâchent l’ordinateur et leur boite mail pour profiter de leur temps libre.

Du côté de l’heure, voici les créneaux à privilégier pour augmenter le taux d’ouverture de vos e-mails marketing :

  • entre 6 h et 8 h ;
  • entre 10 h et 11 h ;
  • entre 12 h et 14 h ;
  • entre 18 h et 21 h.

9. Faites des A/B tests pour optimiser votre stratégie d’e-mailing

Quoi de mieux que des résultats chiffrés pour juger de la pertinence d’un objet ? Par conséquent, si vous en avez la possibilité, faites régulièrement des A/B tests en envoyant deux titres distincts pour un même corps de mail. Ainsi, vous verrez quels sont les types d’objets que votre audience préfère et votre copywriter pourra les adapter en conséquence. Sur le long terme, vous obtiendrez également une meilleure connaissance de vos clients !

10. Favorisez la qualité plutôt que la quantité pour améliorer le taux d’ouverture de vos e-mails

Comme évoqué dans l’introduction de cet article, nous croulons littéralement sous les e-mails. Posez-vous donc toujours la question de l’utilité de votre newsletter. Avez-vous réellement besoin d’envoyer deux mails par semaine ? Le contenu de votre courriel apporte-t-il vraiment quelque chose à votre lecteur ? « Less is more » comme on dit. Alors pensez à varier les sujets (mails promotionnels, d’actualité, d’informations) et à tester plusieurs plans d’actions pour trouver celui qui vous convient le mieux. Vous pouvez même demander directement à votre audience le rythme d’envoi qu’elle préfère en effectuant un sondage !

 

Avec ces 10 conseils, vous allez (enfin) pouvoir augmenter le taux d’ouverture de vos e-mails marketing. Vous pouvez les tester un à un ou (encore mieux) les combiner pour mettre toutes les chances de votre côté. Besoin d’aide pour écrire des objets d’e-mail percutants ? Contactez-moi pour en discuter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *